projet artistique

PROJET ARTISTIQUE DU CHŒUR PHILHARMONIQUE DE MARTIGUES

I. Une pratique artistique – un projet humaniste:

Le chœur fait sienne cette pensée de La Callas « Chanter est le propre d’un être en devenir. »
Au travers de la pratique du chant choral, le Chœur propose à toute personne de se découvrir et de réaliser son potentiel créateur. Dans l’esprit du chœur, la pratique est un instrument, un moyen par lequel chaque personne découvre sa propre personnalité. Le chant choral est le moyen par lequel chaque
participant peut communiquer avec l’autre, peut prendre conscience de l’énergie qui est en chacun de nous, la donner et la recevoir.
C’est pourquoi le Chœur Philharmonique de Martigues est un Chœur ouvert à toute personne qui le souhaite. Aucun préalable n’est exigé pour en faire partie, que ce soit au niveau de la connaissance musicale, de la technique vocale et quel que soit son âge. Il offre ainsi la possibilité de pratiquer le bel canto selon des méthodes professionnelles sous un statut d’amateur.
Cette démarche s’inscrit dans le cadre d’un service public accessible à tous. Elle entend diffuser et promouvoir une véritable culture populaire en donnant à chacun la possibilité de s’approprier son propre patrimoine.

II. Le cadre institutionnel de la démarche:

Depuis peu, le Chœur Philharmonique de Martigues s’est doté de nouveaux statuts dans lesquels amateurs et professionnels collaborent de manière permanente. Cette année il vient d’être reconnu comme une association culturelle d’intérêt général. Les compétences qui se sont développées et la reconnaissance croissante de la qualité du travail constituent désormais une richesse humaine qui rayonne au delà de notre ville. Cela ne peut pas être l’apanage d’une seule association mais doit être considérée comme un patrimoine humain qui appartient
à la ville au titre du service public et qui peut constituer un héritage.
Aujourd’hui, pour poursuivre sa mutation et mieux remplir la mission qu’il s’est donné, le Chœur propose de mettre en place un cadre statutaire et institutionnel pour mettre en œuvre un partenariat fécond et durable avec la ville de Martigues et ses structures culturelles avec lesquelles il aspire à être un partenaire important.
A. une convention:
La convention a pour objectif de protéger et de développer ce patrimoine. Cela suppose d’une part de garantir la liberté artistique de l’association. Les participants et les membres en définissent les choix.
D’autre part, cela suppose une collaboration plus visible et plus étroite avec certaines structures culturelles de la ville comme l’Ecole de Musique et de Danse, le Théâtre, les Centres Sociaux en fonction des besoins et des projets (comme ce fut le cas lors de la production de Hip’Opéra).
Le travail du chœur trouvera tout naturellement sa place dans les nouveaux locaux de l’Ecole de Musique et de Danse. Il pourra ainsi intéresser les enfants et les familles à des pratiques artistiques de qualité professionnelle.
B. le financement
Aujourd’hui le Chœur fonctionne grâce aux cotisations de ses membres et à quelques subventions occasionnelles de partenaires institutionnels. Cela ne suffit pas à couvrir les frais nécessaires engagés. C’est pourquoi pour asseoir un travail inscrit dans la durée, nous souhaitons que notre ville s’engage à soutenir davantage le chœur dans deux domaines particuliers:
– la formation initiale et continue
– la production artistique
La formation initiale et continue se décline en cours de technique vocale, en séances d’apprentissage et d’écoute des œuvres, en séances d’analyse de la composition musicale et littéraire. A notre connaissance, c’est une des rares associations de ce type à dispenser une telle formation. Pour être conforme aux conventions collectives qui régissent les formateurs et intervenants, le besoin financier annuel pour la formation s’élève à 9.000 €.
La production artistique comprend les frais de concerts (rémunération des musiciens et des nterprètes musicaux – solistes professionnels, location de matériel, les partitions, les déclarations, les répétitions).
Pour une production annuelle qui comprend au moins 4 productions par an à Martigues, le besoin financier s’élève à 6.000 €.
C. le cahier des charges:
Compte tenu des efforts financiers que le chœur demande à la ville, il va de soi qu’en retour le Chœur s’engage à plusieurs niveaux :
a) production de concerts
– deux concerts d’envergure par an, dont un au profit d’une œuvre humanitaire,
– deux prestations au sein de l’auditorium de l’Ecole de Musique et de Danse de Martigues.
– répétition publique et «master class» pour permettre au public de se sensibiliser à ce travail
b) formation à la technique vocale
Le chœur entend proposer des séances de formation à la technique vocale pour aborder les grandes œuvres du répertoire musical.
Ces séances pourront s’adresser à des débutants d’une part, à des choristes confirmés d’autre part. Il va de soi qu’en dehors de l’apprentissage des techniques préalables de base, il s’agit d’une formation continue inscrite dans le travail du chœur et qui s’adapte en fonction du répertoire.
c) création d’un Festival d’art lyrique
Le Chœur souhaite créer un festival d’art lyrique à Martigues tous les deux ans en collaboration avec la ville. Nous souhaitons inviter ainsi des formations nationales ou étrangères afin de participer enretour à des festivals en France ou à l’étranger afin de valoriser le nom de la ville et de promouvoir son
image dans un rayonnement culturel de prestige.
Le fonctionnement de ces activités sera contractualisé par un cahier des charges avec les services municipaux compétents.

III. Conclusion:

Le Chœur a pour ambition d’être une académie de prestige accessible à tous, et d’offrir aux habitants de la ville de Martigues et des environs une formation pérenne de haut niveau et des prestations culturelles à l’image des grands chœurs qui honorent les principaux centres culturels de notre pays. Aujourd’hui, il
rassemble un public régulier qui le rejoint dans ses déplacements à l’occasion de ses créations.
Le Chœur Philharmonique de Martigues est une richesse pour la ville. Il souhaite par ce projet pouvoir retenir ceux qui aujourd’hui partent ailleurs et ne font pas profiter la ville de leurs valeurs et de leur talent.
Il témoigne des forces vives de ses habitants et honore le nom de la ville partout où il se présente. C’est dans cet esprit que nous souhaitons promouvoir et développer ce projet artistique.

Share This: